Petit Waka

Il était une fois, bien avant que la terre ne soit ronde, bien avant que les conquistadores espagnols n’accostent les côtes d’un nouveau monde. Au temps où les seuls humains peuplant les terres entre l’Inde et l’Europe portaient des plumes et avaient la peau rouge.

En ces temps et lieux, un jeune Indien et son grand père aimaient se promener sous le soleil jusqu’au bord d’une grande falaise, là  où avait poussé un arbre gigantesque et si vieux qu’il avait vu naître l’arrière grand-mère, du trisaïeul du grand-père de notre petit Indien.

Assis à l’ombre de cet ancêtre végétal, ils aimaient discuter et refaire le monde.
Parfois au travers des yeux plein d’innocence des enfants et parfois avec le regard plein de sagesse des anciens.

Un jour le vieux grand-père expliquait à son petit-fils ce qu’il sentait se passer dans son âme.
– Tu sais, mon petit Waka, tout au fond de moi, il y a un grand combat qui fait rage ?
Pas certain de comprendre ce que son grand-père lui disait, Waka ouvrit de grands yeux ronds.
Content de son effet, le grand-père poursuivit :
– Oui ! Au fond de mon âme, se battent deux grands loups. Deux loups gigantesques.
Les yeux du petit-fils s’agrandirent encore, captivé qu’il était par les paroles de son grand-père.
– Dis grand-père, pourquoi ils se battent les loups ?
– Ils ne sont pas d’accord, ce sont deux loups très forts, tu sais. Un est blanc, c’est l’amour, la compassion, l’inspiration, la sagesse, l’ouverture, la bienveillance, la responsabilité, l’acceptation, la joie. L’autre est noir, c’est la haine, l’avarice,  la peur, la lâcheté, l’orgueil, la jalousie, le refus, le jugement, l’égoïsme, la rancune.
– Whoua ! Mais ils se battent tout le temps tes loups ?
– Oui, il n’y a jamais de trêves. Tu sais, ils se battent aussi en toi.
– En moi ?
– Oui en toi ! Et à l’intérieur de chaque personne que tu croiseras sur cette terre.
– Mais dis-moi grand-père, toi qui sais tellement de choses… Lequel des loups  gagne la bagarre ?
Le grand-père réfléchit un instant et dit :
– C’est… celui que tu nourris, mon petit!

 

*Merci à Gérard pour cette histoire!

Posted in Uncategorized | Leave a comment

La valeur de notre travail

Peu importe l’industrie dans laquelle ils travaillent, les gens offrant des services ont parfois de la difficulté à justifier leurs prix auprès de leurs clients. Voici une petite anecdote envoyée par mon professeur de photo qui illustre de manière humoristique cette réalité :

On raconte une histoire très ancienne au sujet d’un chaudronnier.  On l’avait embauché pour qu’il répare le système de chaudières d’un énorme navire à vapeur.  Il écouta l’ingénieur lui décrire les problèmes, lui posa quelques questions, puis il se rendit à la chambre des chaudières.  Il jeta un coup d’oeil sur l’amoncellement de tuyaux; il écouta le cognement de la chaudière et les sifflements de la machine à vapeur pendant quelques minutes, puis il passa les mains sur quelques tuyaux. Il se mit à chantonner tout doucement, mit la main dans sa poche et en sortit un petit marteau; il frappa un seul coup sur une valve rouge vif et tout le système de chaudières commença à fonctionner à la perfection.
Le chaudronnier retourna chez lui.
Lorsqu’il reçut une facture l’enjoignant de verser 1000 $ au chaudronnier, le capitaine du navire se mit en colère et se plaignit que le chaudronnier avait passé au plus une quinzaine de minutes dans la chambre des chaudières.  Il demanda donc au chaudronnier de lui envoyer un compte détaillé.  Ce que fit le chaudronnnier :
Détails de la facture tel que demandé:

– Donner un coup de marteau :             1,00 $

– Déterminer l’endroit où frapper :     999,00 $

– Total :                              1000,00 $

Combien valent vos coups de marteau?

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Notes de passage à la Place Ville Marie

Alors que cette vidéo a mainte fois fait le tour de la terre et qu’elle nous ébahit toujours autant à chaque fois, nous pouvons dire que nous avons maintenant la chance d’avoir une installation similaire à Montréal!

Stéphanie Leduc a conçu Notes de passage – une installation interactive où les passants peuvent créer leur propre composition musicale, en solo ou en groupe.

J’aime!

Du 5 juillet 2011 au 15 mars 2012 dans le corridor sud de la Place Ville Marie.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Coup de coeur photo de la journée

Coup de coeur photo de la journée : le shooting de Chantal, Benoit et leur bébé.

Accès à la galerie photo

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Jules, Alice et le train électrique

Jules, Alice et le train électrique

Posted in Uncategorized | Leave a comment

TROUVONS UNE FAMILLE À PUCE ET À BIG MAMA

Une amie m’a fait parvenir ce message plus tôt cette semaine. Je vous le transmet dans l’espoir qu’il rejoindra les bonnes personnes.

Laurence

Puce est née dans la rue….
Puce est un chaton qui est né en mai dans la ruelle derrière chez moi…
Je l’ai pris en affection, car c’était la plus petite de la portée et ses frères et sœurs ne la laissaient manger qu’après avoir eux-même mangé… Donc, elle était anormalement petite pour son âge. De plus, avec l’arrivée de l’hiver, elle a développé une genre de pneumonie féline et avait beaucoup de misère à respirer. C’est pourquoi, j’ai réussit à l’attraper….

Depuis 3 semaines, elle est dans une clinique vétérinaire, elle a été traité pour sa rhyno (pneumonie), a été vacciné, a eu un traitement pour les puces, les vers du cœur et les mythes d’oreille. Elle n’a pas de souffle cardiaque, elle a pris le double de son poids et est en pleine forme… Elle sera sous peu stérilisé pour ne pas qu’elle ait de bébé. Maintenant, je cherche activement une famille pour elle, car sinon, je serai obligé de la remettre dans la ruelle, car elle ne peut pas rester à la clinique vétérinaire éternellement. Elle est étonnament colleuse pour un chat qui n’a jamais eu de contact avec un humain auparavant et elle est aussi très sociable avec les autres chats. Elle est par contre nerveuse avec les humains et la famille qui l’adoptera devra lui laisser le temps de s’adapter à la vie de chat domestique. Mais lorsque qu’elle nous adopte elle ronronne comme un vrai petit chaton….

Big Mama à été abandonné dans la rue….
Big Mama à passé les 2 derniers hivers dans la ruelle. C’est une chatte d’environs 4 ans. Puce (ci-dessus) est l’un de ses bébés.
Elle a toujours été très indépendante mais depuis l’arrivé de l’hiver, elle cherchait à entrer chez moi. C’est comme cela que je l’ai attrapé.

Elle est présentement chez moi le temps de sa convalescence car elle vient d’être stérilisé pour ne plus qu’elle ait de bébé. Elle à été testé négatif pour le sida et la leucémie, elle n’a pas de souffle au cœur et elle à reçu un traitement pour les puces, les vers du cœur et les mythe d’oreille. Elle est donc en pleine forme et se cherche une famille pour passer les prochains hivers au chaud.
Elle aura besoin de beaucoup d’amour et de patience pour devenir un vrai chat de maison car elle est nerveuse avec les gens qu’elle ne connaît pas et cherche à se cacher. Par contre, elle adore les calins et ronronne aussitôt qu’on la flatte. Elle est très sociable avec les autres chats.

Aidez moi à leurs trouver une famille car sinon je devrai les remettre dans la ruelle si je ne trouve pas une famille pour elles dans les 2 prochaines semaines car j’ai déjà beaucoup trop de chats chez moi ; )
Les frais relié à leurs adoptions seront minimes vu tout les soins dont ils ont déjà bénéficié. Seuls les frais de la stérilisation seront demandés.

S.V.P faite circuler ce message pour trouver une famille à Puce et à Big Mama

Merci de me contacter pour les personnes interessés

Christineb
514-523-9878
christinebijoux@hotmail.com

Posted in Uncategorized | Leave a comment